La programmation d’un robot de trading

MetaTrader 4 et MetaTrader 5 sont deux plateformes de trading en ligne bien connues dans le domaine. Comme de nombreuses plateformes de trading, celles-ci vous permettent de suivre l’évolution du marché en temps réel, l’utilisation d’analyses techniques utiles pour le trading et les outils pour bien la comprendre.

Une particularité de ces plateformes est la possibilité de programmer des robots de trading automatiques en utilisant MQL. MQL est un langage de programmation qui vous permet de programmer des scripts MetaTrader afin d’améliorer les fonctionnalités de la plateforme et d’automatiser les opérations de trading et l’analyse de marché.

Le trading algorithmique n’est pas le favori de tout le monde. En fait, beaucoup de traders ont une préférence pour le trading manuel et suive de très prêt l’actualité du marché en gardant un œil sur l’analyse technique. Pour ceux qui préfèrent un trading plus mécanique, MQL peut être un changement bienvenu.

MQL : à quoi ça sert ?

Ce langage de programmation vous permet de déléguer certaines opérations de trading à un robot. Il peut être réglé sur des signaux mathématiques ou statistiques précis après avoir effectué une analyse technique appropriée. Cela nous permet en effet d’établir une stratégie précise qui peut être transférée directement sur une machine.

A ce moment la, l’ordinateur pourra ouvrir une position et  recherchera les conditions requises par la stratégie. De cette manière, les problèmes majeurs du commerçant sont éliminés : l’erreur humaine et l’approche psychologique (une machine ne peut pas être victime du désespoir ou d’un enthousiasme excessif).

 Les bases du langage MQL

MQL est basé sur C ++, comme la plupart des robots de programmation de trading. Il est donc nécessaire de déclarer le type de chaque variable avec une marge d’erreur minimale; c’est sans doute moins confortable que Javascript et PHP.

Cependant, ceci est récompensé par l’efficacité à effectuer des opérations précises, en effet la nécessité de spécifier de nombreux éléments dans le code permet d’assurer la traduction précise de la stratégie choisie en un algorithme.

De plus, MQL présente une certaine unicité concernant la syntaxe du code.

Avec MQL, il n’est pas possible de faire de l’arithmétique d’adresse, c’est-à-dire qu’il ne sera pas possible d’utiliser des opérations mathématiques pour se déplacer le long d’un tableau, ni d’utiliser des pointeurs d’un tableau dans les opérations de comparaison.

De plus, il n’y a pas d’opérateur GoTo , nous ne pourrons donc pas ordonner au programme de passer d’une ligne de notre code à une autre. Cela se produira automatiquement de haut en bas sans sauter aucun élément.

Cela peut être difficile pour ceux qui sont plus habitués aux langues Internet, mais pour ceux qui ont une formation classique, le passage de la théorie à la pratique sera plus facile. De plus, la documentation sur le site officiel MQL est très détaillée.

Avantages de MQL

Grâce à la popularité acquise par Metatrader, il est facile de trouver sur le Web des tutoriels et des fils à ce sujet. À cela s’ajoute la possibilité d’acheter des solutions toutes faites, qui peuvent ne pas être identiques à la stratégie de départ choisie, mais qui seront toujours très similaires et adaptables.

Cela permet de gagner beaucoup de temps par rapport à la mise en œuvre d’une nouvelle solution zéro, il est donc utile de jeter un coup d’œil aux algorithmes déjà existants.